Tout savoir sur la fête des mères et la fête des pères

La fête des Mères et la fête des Pères sont deux jours de l’année qui permettent aux différentes familles de se réunir pour formuler des voeux à ces personnes spéciales, à savoir papa et maman. Ces deux personnes sont spéciales pour nous, car ils nous donnent la vie et sont là et continuent d’être là pour nous consolider et nous soutenir. Alors que vous préparez de belles surprises pour votre maman et votre papa pour leurs jours de joie, il est certain que vous n’en savez pas grand-chose sur la raison de l’existence de ces deux jours de fête. C’est pour cela que nous rédigeons cet article afin que vous en découvriez plus sur chacune de ces fêtes pour bien encore les célébrer.

Que devez-vous connaître sur la fête des Mères pour mieux la fêter ?

La fête des Mères n’était pas désignée sous le nom « fête des Mères », mais plutôt « dimanche de l’amour maternel ». Autrefois, lorsque vous entendez la fête du « dimanche de l’amour maternel », il s’agissait de l’ancienne fête des Mères. À l’époque, notamment au cours des années 1600 au Royaume-Uni, c’est en période de Carême que cette fête avait lieu, précisément le quatrième dimanche. Ce fut l’histoire de la fête des Mères chez les Britanniques.

Du côté des Américains, vous devez savoir que la fête des Mères, telle que vous la connaissez aujourd’hui, a vu le jour grâce à la bravoure d’une jeune femme n’étant pas mère à l’époque. Son nom est Anna Jarvis, et elle a réussi à imposer la fête des Mères en tant qu’une fête nationale dans le but d’honorer le travail de sa mère. Alors, il faut noter qu’à chaque tradition correspond une histoire sur la fête des Mères.

Tout savoir sur la fête des mères et la fête des pères

Toutefois, il faut souligner que la célébration de la fête de la maternité tire son origine de la Grèce antique. En ce temps, dans la Grèce, en l’honneur de la mère des dieux Rhéa, il s’organisait un festival. De même, chez les Romains, ce festival correspondait à la cérémonie organisée en l’honneur d’une divinité du nom de Magna Mater ou encore « Grande Mère ».

À l’échelle internationale, notez que 50 pays différents organisent cette fête célébrant la maternité dans des périodes différentes au cours de l’année. Ainsi, au Royaume-Uni par exemple, cette festivité a lieu en mars. D’autres pays, tels que la Yougoslavie, la célèbrent en décembre, donc à la fin de l’année, tandis que d’autres la célèbrent en mai.

Lorsque nous prenons le cas de la Bolivie, cette fête existe sur la base d’une bataille. En ce sens que ce jour est le jour où les femmes ont apporté leur contribution au cours de la première bataille dans le pays. Retenez que malgré ces différences de période, dans la plupart des pays et des langues parlées, la lettre « m » reste toujours la première dans les deux mots de la maternité, à savoir : « mère » ou « maman ».

Il convient de reconnaître que, pour les fleuristes, la fête des Mères est la journée la plus énergivore. Par là, comprenez que ces derniers livrent beaucoup de bouquets de fleurs et enregistrent un grand nombre de commandes de fleurs car c’est la première idée de cadeau pour la fête des mères..

Que pouvons-nous vous dire sur la fête des Pères ?

La célébration de la fête des Pères date de bien longtemps, notamment de l’ancienne Babylone où le petit garçon du nom d’Elmesu s’adressait à son père en lui écrivant un message de fête des Pères sur une carte faite d’argile. Dans ce message, cet enfant formulait des voeux de santé et de longévité à son aimant père. C’est ainsi que la tradition de la fête des Pères s’est, plus tard, répandue dans le monde entier.

Notez qu’à l’époque, cette cérémonie ne concernait que les pères génétiques. Mais aujourd’hui, la tradition étant élargie, il a été inclus aussi les beaux-pères, les grands-pères et les oncles. Ceci, en raison du changement des modèles familiaux qui sont devenus modernes. Dès lors, tous les hommes assurant le rôle d’un père seront célébrés afin de prouver combien ils valent aux yeux de leurs petites filles et garçons. Ce jour de fête, les pères méritent donc d’être célébrés pour leur travail acharné.

Il faut savoir que la fête des Pères est reconnue comme étant une fête annuelle depuis 1909 grâce à Louise Sonora Smart Dodd, une figure emblématique de la genèse de la fête des Pères. Elle est toujours restée aux côtés de son père, William Jackson Smart, lui aussi un ancien soldat de la guerre de Sécession. En effet, Sonora trouvait injuste que sa mère soit célébrée le jour de la fête des Mères et pas son père. Ainsi, un an plus tard, la fête des Pères fut célébrée par les habitants de sa région (Spokane) en 1910.

Plus tard, en 1972, la fête des Pères a été officiellement intégrée dans une des lois américaines par Richard Nixon, un ancien président américain. Par ce dernier, la date où se célèbre la fête des Pères a été reconnue comme étant le troisième dimanche de chaque mois de juin. Dès cet instant, dans la plupart des pays se célèbrent la fête des Pères.

Par ailleurs, il faut souligner que la fête des Pères se célèbre de manière différente d’un pays à un autre. C’est le cas, par exemple, au Royaume-Uni où, en tant que papa, vous devez vous attendre à déguster le petit-déjeuner au lit et recevoir un cadeau pour la fête des Pères. Chez les Allemands, les papas et leurs fils se retrouvent dans une forêt ou dans les bois, avec en main un pack de bières, du vin et de la viande.

Dans d’autres pays, tels que l’Afrique du Sud, ce sont des pique-niques en famille qui sont organisés en l’honneur des pères. Pour ce qui est des Japonais, ils célèbrent cette journée autour d’un dîner arrosé de poissons, de crevettes et de crabes. Les papas reçoivent de leurs enfants, en particulier, des fleurs et des cartes spéciales.